Cela bouge dans nos collectivités

Le 13 janvier, l’association ​www.bzh​, avec le soutien de la Région Bretagne, a lancé l’opération #EmojiBZH sur Twitter. Une opération qui a connu un succès retentissant !

En lançant cette opération, l’idée était d’inviter les internautes à utiliser massivement le hashtag afin de convaincre le consortium Unicode d’adopter définitivement l’emoji drapeau breton sur toutes les plateformes. En 1 mois, 405 886 mentions de #EmojiBZH ont été générées. L’emoji drapeau breton est même devenu le 6e sujet le plus discuté dans le monde au bout de 24 heures de campagne !

Un immense succès !

La diaspora bretonne et les 40 partenaires de l’opération #EmojiBZH se sont vivement emparés du sujet. Pour Loïg Chesnais-Girard, “C’est un immense succès qui vient couronner ce mois de campagne. Une réussite partagée par toutes celles et ceux qui se sont mobilisés, qui ont relayé ce message positif d’une identité bretonne fière d’elle-même et désireuse de porter haut ses couleurs. J’ai personnellement été très heureux de prendre part à cette campagne. C’est une vraie réussite pour l’ensemble des Bretons et nous la devons à l’association .BZH, que la Région soutient depuis longtemps, et qui a une nouvelle fois aidé la Bretagne à rayonner encore davantage.” Le dossier sera donc envoyé à Unicode fin mars 2020, pour des premiers résultats qui devraient être annoncés début mai 2020

Retrouvez Tous pour l’emoji BZH ! sur le site de la région Bretagne.

Investie dans l’information européenne auprès des Bretons, la Région commande depuis trois ans une étude d’opinion réalisée par l’institut TM0 Régions pour mieux cerner les rapports des Bretons avec l’Europe. Faites le quizz et découvrez le sondage 2019 !

AlexQ – Fotolia Quiz : les Bretons et l’Europe

Le sondage complet sur le site Europe

Etude téléphonique TMO Régions pour la Région Bretagne du 26 au 30 novembre 2019 auprès d’un panel représentatif de la population bretonne (1 002 personnes de 15 ans et plus interrogées)

Retrouvez Quiz : quel est le sentiment d’appartenance des Bretons à l’Europe ? sur le site de la région Bretagne.

Les 13 et 14 février, les élus régionaux ont voté le budget de l’année, le cinquième de la mandature. C’était aussi le premier exercice de mise en oeuvre des ambitions de la Breizh Cop. Retrouvez l’essentiel des décisions et les priorités pour 2020.

Le budget 2020

Soucieux de prendre nos responsabilités parmi les autres acteurs appelés à le faire aussi, la Région a retenu six engagements transversaux qui seront ses axes privilégiés d’action dans les mois à venir pour apporter sa pleine contribution aux défis de la Breizh COP : s’engager pour le « bien manger pour tous », pour des stratégies numériques responsables, pour des mobilités solidaires et décarbonées, pour une nouvelle stratégie énergétique et climatique, pour la préservation et la valorisation de la biodiversité et des ressources et pour la cohésion des territoires.

Consulter tout le budget Des stratégies numériques responsables

En 2020, nous déclinerons des « stratégies numériques responsables » selon quatre axes :

  • La transition numérique au service des transitions environnementales, en promouvant un numérique ouvert, transparent, protecteur et des services et matériels compatibles avec une réduction de l’impact environnemental via la démarche Label numérique responsable.
  • Un développement « inclusif » pour faciliter l’accès de tous aux services numériques via un soutien à l’éducation et la formation au numérique et par le numérique sur tous les niveaux d’enseignement et une promotion des femmes dans le numérique.
  • L’accompagnement de la numérisation de l’économie et la transition numérique des acteurs économiques via des outils qui favorisent la souveraineté numérique et la cybersécurité  et un accompagnement des TPE et PME vers le numérique responsable.
  • La valorisation des services publics locaux de l’ensemble du territoire breton pour faciliter les relations des usagers via, notamment, une plateforme regroupant l’offre de services publics locaux, développée avec les autres collectivités.
Une nouvelle tarification pour les trains et cars du réseau BreizhGo

La nouvelle tarification a été déclinée sur le transport scolaire (train, car et bateau) et sur les transports interurbains (trains et cars). Afin que tous les scolaires bénéficient des mêmes tarifs à partir de septembre 2020, un tarif unique de 120€ a été fixé. Une formule « scolaire + », donnera également accès à tous les cars et aux TER, pour un montant forfaitaire de 80€ en sus de l’abonnement scolaire. Ainsi, pour 200 €, un lycéen pourra, en plus de son transport scolaire, utiliser l’ensemble des services cars et TER BreizhGo. Concernant la gamme tout public pour les bTER et les cars interurbains, l’objectif est d’inscrire BreizhGo dans le nouveau paysage de la mobilité, en proposant des tarifs simples et compétitifs, tout en se donnant la capacité d’assurer le développement futur du réseau.

Et aussi :

Pacte d’accessibilité et Contrat d’action publique Etat et Région: état d’avancement un an après leur signature le 08/02/2019.

Les amendements
  • Renforcement des dispositifs pédagogiques innovants en faveur des lycéens.
  • Participation financière à l’organisation d’un référendum sur la réunification de la Bretagne.

Retrouvez Le budget régional 2020 sur le site de la région Bretagne.

Rennes, Retiers, La Bouexière, Hédé-Bazouge… L’habitat regroupé se développe en Ille-et-Vilaine. Objectif : permettre aux personnes en situation de handicap qui le souhaitent de vivre en toute indépendance dans un logement ordinaire, sans être isolées. Reportage à Ty Mozaïk, un habitat regroupé pour six personnes qui a ouvert ses portes à dans le quartier de Villejean à Rennes en décembre.

Les élu·e·s du Département ont débattu et voté mercredi 12 et jeudi 13 février le budget pour l'année 2020. Il s'élève à 1,117 milliards d'euros

Développement à l'international, innovation et transformation, développement durable et innovation sociale, croissance : 4 entreprises d'Ille-et-Vilaine ont reçu un Oscar jeudi 13 février au Gentieg à Janzé.

122 : c’est le nombre de terrains familiaux à créer pour les gens du voyage en Ille-et-Vilaine et c’est l’un des objectifs du nouveau schéma départemental 2020-2025 adopté en assemblée cette semaine.

A Saint-Aubin du Cormier, le Département consacrera 11,8 millions d'euros pour porter la capacité d'accueil du collège Pierre de Dreux de 450 à 700 élèves. Un important projet de restructuration doit aboutir à la création de 80% de bâtiments neufs pour la rentrée 2024. 

Les habitants du Pays de la Roche aux Fées disposent depuis peu d’un CDAS restructuré et agrandi pour être accompagnés dans leurs droits. Plus fonctionnel et mieux adapté aux besoins des professionnels et des usagers, le bâtiment fraichement rénové offrira notamment de meilleures conditions d’accueil aux usagers de la PMI.

Les élu-es du Département se réunissent en assemblée les 12, 13 et 14 février 2020 à l'Hôtel du Département. Au programme : le vote du budget pour 2020, l'adoption d'un nouveau schéma départemental pour l'accueil et l'habitat des gens du voyage ainsi que le vote de la contribution départementale 2020 au SDIS.

Le Département lance un appel à projets concernant la prise en charge des mineurs non accompagnés et jeunes majeurs précédemment MNA ainsi que l'organisation de leur hébergement dans une unité de 24 places, à Liffré.

Les 13 et 14 février, les élus régionaux se réuniront pour voter le budget de l’année, le cinquième de la mandature. Ce sera aussi le premier exercice de mise en oeuvre des ambitions de la Breizh Cop.

L’œil de Paco L’ordre du jour de la session
  1. Budget primitif 2020 :
    Promouvoir l’équilibre des territoires
    Développer l’économie pour créer des emplois
    Valoriser les compétences humaines
    Garantir l’accès aux transports et à la mobilité
    Réussir les transitions
    Favoriser l’attractivité, la vitalité culturelle et sportive
  2. S’engager en faveur de stratégies numériques responsables pour le territoire breton
  3. La nouvelle tarification trains et cars du réseau BreizhGo
  4. Adaptation des capacités d accueil des établissements d’enseignement public en Bretagne – Fermeture de l’EREA Beauregard à Taden (Côtes d’Armor).

Retrouvez La Région vote son budget pour 2020 sur le site de la région Bretagne.

Suite à une opération qui s’est mal passée, Gilles Landais, 52 ans, est désormais en situation de handicap. Il ne peut plus accomplir seul certains gestes du quotidien qui peuvent paraître anodins et souhaite retrouver son autonomie en effectuant quelques aménagements dans son logement. Il sollicite pour cela la prestation de compensation du handicap, une aide personnalisée destinée à financer les dépenses liées à la perte d’autonomie. Reportage

Votre PME bretonne a une solution innovante et une structure partenaire pour l’expérimenter ? Il est encore temps de vous porter candidat·e·s au nouvel appel à projets pour « l’expérimentation d’innovation numériques » (avant le 14 février 2020) !

EIT Digital

Cet appel à projets annuel de la Région Bretagne vise à encourager les collaborations des PME du secteur numérique avec les entreprises, les associations, les collectivités intéressées par leurs solutions. Objectif : faciliter l’expérimentation de produits ou services innovants dans les filières d’activité spécifiques de l’économie bretonne, en accompagnant les PME innovantes implantées en Bretagne (via une avance remboursable) pour tester le prototype d’un nouveau produit ou service ou adapter une solution existante. Une manière d’accélérer la mise sur le marché des innovations numériques qui s’inventent en Bretagne.

Les innovations numériques se testent en Bretagne

Comment répondre à l’appel à projets 2020 ?
  • Lire fiche pratique sur l”appel à projet 2020 : vous y trouverez toute l’info et les contacts utiles pour présenter votre candidature
  • Monter son projet avec l’une des sept technopoles bretonnes (contacts dans la fiche pratique) ! Tous les projets doivent être accompagnés par l’une des 7 technopoles bretonnes, pour le montage et suivi du projet,. Vous êtes donc invité à vous rapprocher de l’une  d’elle.

Retrouvez Appel à projets : expérimentez vos projets numériques sur le site de la région Bretagne.

Vous êtes une structure agréée de service civique et vous souhaitez créer des missions pour aider le Département à développer le service civique sur le territoire Bretillien ? Faîtes connaître votre projet avant le 20 mars.

Aujourd'hui, avoir une connexion internet performante est devenu indispensable. Pourtant, l'accès au très haut débit reste inégal et beaucoup de Brétilliens n'en bénéficient pas. Afin de résorber les zones blanches et d'offrir un accès à internet en très haut débit à tous, le Département participe au déploiement de la fibre optique. Calendrier des travaux, éligibilité, avantages liés à la fibre... Faites le point sur le déploiement des réseaux numériques en Ille-et-Vilaine !

Découvrez les 61 nouvelles communes bretonnes qui ont cessé d’utilliser des produits phytosanitaires dans leurs espaces verts : elles décrochent les Trophées « zéro phyto » 2020 au Carrefour des gestions locales de l’eau !

A travers les Trophées « Zéro Phyto », nous encourageons depuis dix ans  les collectivités à bannir définitivement l’usage de produits phytosanitaires (pesticides chimiques tels herbicides, insecticides, fongicides antimousses ou engrais non organiques) dans l’entretien des espaces publics : parcs et espaces verts, cimetières, terrains de sport. À ce jour, plus de 75% des communes bretonnes sont engagées dans cette démarche plus exigeante que le seuil fixé par la réglementation : un impact très positif sur un territoire où prédominent les eaux superficielles !  Les 61 nouvelles communes labellisées portent à 414 sur 1 232 le nombre de communes garanties «zéro phyto » et à plus d’un tiers (39,8%) le nombre de Breton·n·e·s qui y vivent. Mais la Région Bretagne veut aller plus loin : pour tendre vers le tout Zéro Phyto en 2040, nous accompagnerons bientôt une expérimentation de sortie de produits phytosanitaires de synthèse sur un ou plusieurs territoires pilotes. A suivre…

Zéro phyto dans les lycées et ports aussi !

Nous  allons aussi poursuivre la démarche Zéro Phyto déjà engagée sur les voies navigables et dans les lycées (qui relèvent de notre compétence) mais aussi l’étendre aux vingt-deux ports d’intérêt régional dont nous sommes propriétaires. Un Trophée « Zéro Phyto » a été décerné a cette année à la Sellor, qui gère les ports du pays de Lorient, pour encourager sa récente démarche Zéro Phyto.

Quiz : les communes zéro phyto en Bretagne

Source quiz : Observatoire de l’environnement en Bretagne, Agence de l’eau Loire-Bretagne

Les 61 nouvelles communes zéro phyto 2020 Côtes d’Armor
  • Sage Argoat Trégor Goëlo
    Caouennec-Lanvezeac (868 habitants) /Kermaria-Sulard (1 045 habitants)/La Roche-Jaudy (2 687 habitants) /Louannec (3 073 habitants) / Perros Guirec (17 911 habitants) / Pléguien (1 323 habitants) /Plouvara (1 148 habitants) /Pommerit-le-Vicomte (1 761 habitants)
  • Sage Arguenon-Baie de la Fresnaye
    Saint-Michel de Plélan (330 habitants)
  • Sage Auln
    Mael-Carhaix (1 514 habitants)
  • Sage Baie de Lannion
    Trédrez-Locquémau (1 444 habitants)
  • Sage Rance Frémur Baie de Baussais
    Caulnes (2 474 habitants)
Ille-et-VIlaine
  • Sage Couesnon
    Saint-Germain-en-Coglès (2050 habitants)
  • Sage Rance Frémur – Baie de Baussais
    Lourmais (331 habitants)
  • Sage Vilaine
    Betton (11 222 habitants) /Bréal-sous-Monfort (4 967 habitants)/Corps Nuds (3 256 habitants)Hédé-Bazouges (2 205 habitants)/La Chapelle-Bouëxic (1 440 habitants)/Mernel (1 049 habitants)/Montauban-de-Bretagne (5 747 habitants)/Parthenay de Bretagne (1 675 habitants)/Saint-Onen-la Chapelle (1 167 habitants)/Saint-Armel (1 869 habitants)/Taillis (1 001 habitants)
Finistère
  • Sage Elorn
    Lampaul-Guimiliau (2 079 habitants)/La Roche-Maurice (1 844 habitants)
  • Sage Bas Léon
    Le Conquet (2 678 habitants)/Plabennec (8 355 habitants)/Lesneven (3 257 habitants)/Plougonvelin (3 693 habitants)/Ploumoguer (2 029 habitants)/Saint-Divy (1 540 habitants)/Saint-Thonan (1 755 habitants)
  • Sage Léon Trégor
    Plouénour-Ménez (1 250 habitants)Sainte-Sève (1 002 habitants)
  • Sage Elle Isole Laïta
Morbihan
  • Sage Blavet
    Baud (6 264 habitants)/La Chapelle Neuve (980 habitants)
  • Sage Golfe du Morbihan Ria d’Etel
    Île-aux-Moines (604 habitants)
  • Sage Golfe du Morbihan Ria d’Etel -Vilaine
    Arradon (5 369 habitants)/Le Tour-du-Parc (1 241 habitants)/Theix-Noyalo (7 808 habitants)
  • Sage Vilaine
    Augan (1 560 habitants)/Guégon (2 291 habitants)/Guer (6 259 habitants)/La Roche-Bernard (685 habitants)/Langonnet (1 808 habitants)/Ménéac (1 576 habitants)/Monténeuf (764 habitants)/Réminiac (385 habitants)/Saint-Abraham (541 habitants)/Saint-Dolay (2 465 habitants)/Saint-Perreux (1 182 habitants)
  • Sage Scorff
    Bubry 2 382 habitants)/Calan (1 187 habitants)/Guidel (11 388 habitants)/Hennebont (15 620 habitants)/Le Croisty (708 habitants)/Lorient (57 274 habitants)/Ploemeur (17 911 habitants)

La Région Bretagne au Carrefour des gestions locales de l’eau

Investie de longue date dans une politique régionale de l’eau  la Région Bretagne est partenaire du Carrefour des gestions locales de l’eau , dont la 21e édition a accueilli  12 000 visiteurs et 500 exposants les 29 et 30 janvier à Rennes. Un grand Rendez-vous professionnel sur les nombreux enjeux d’actualité liés à la gestion de la ressource en eau,  où elle a présenté son action pour le zéro phyto mais aussi  les outils mis en place en 2019 pour permettre une action commune de tous les acteurs de l’eau  en Bretagne : parlement de l’eau, agence bretonne de la biodiversité

Retrouvez 61 Trophées « zéro phyto » 2020 pour les communes bretonnes sur le site de la région Bretagne.

Vous souhaitez retracer votre histoire familiale et reconstituer votre arbre généalogique ? Vous aimeriez remonter dans le temps et avoir accès à des documents retraçant la vie de vos ancêtres ? Les Archives départementales sont là pour vous aider ! 

Le magazine Nous, Vous, Ille est en cours de distribution dans les boîtes aux lettres. Une version numérique est d'ores et déjà disponible. Au sommaire de ce numéro : un dossier sur les secours, un focus sur l'Ille-et-Vilaine en 2035, une escapade dans les salles de ciném associatives, des portraits, des actualités locales... et en supplément, retrouvez l'agenda culturel ! Bonne lecture !

A l'occasion de la journée internationale du sport féminin célébrée chaque année le 24 janvier, coup de projetcteur sur la place des femmes dans le sport et sur l'action du Département pour plus d'égalité entre les femmes et les hommes.

Pages

S'abonner à Amis du PNR Rance-Emeraude agrégateur - Cela bouge dans nos collectivités