Actu Démocratie participative

donnéesopendata

Développé par Adrien Pavie pour OpenDataFrance, GeoDataMine est un outil qui permet d'extraire rapidement des données d'OpenStreetMap sur un territoire (commune, EPCI, canton ou département).
Ces données sont relatives à des infrastructures publiques (écoles, équipements sportifs, points d'eau incendie…) mais aussi à des équipements privés d'intérêt général (distributeurs de billets de banque, pompes à essence, défibrillateurs…).
Les données sont issues de la base de données géographique collaborative, OpenStreetMap, l'équivalent de Wikipédia pour la cartographie. Les données sont sous licence ODbL qui impose l'obligation d'effectuer un repartage dans les mêmes conditions pour toutes les améliorations ou modifications à partir de ces données extraites.

Plus d'informations sur le code source.

Depuis 5 ans, l'IMT Atlantique, acteur important du LabFab, développe le parcours des MooCs de la fabrication numérique. Ce parcours se décompose aujourd'hui en 6 MooCs

En quelques chiffres, depuis 2015 :

  • 5 ans que le premier MOOC FabNum a vu le jour,
  • 210 000 inscrits aux MOOC de la Fabrication Numérique,
  • 20 000 attestations délivrées ( 10%, où la moyenne des MooCs se trouve plutôt vers 5%),
  • 6 MOOC dont un en anglais,
  • 180 certificats émis sur la partie hybride (MOOC + ateliers présentiels).

Sur l'année 2019 :

  • 9 sessions de MOOC,
  • 56 000 inscrits,
  • 5200 attestations,
  • Un nouveau MOOC “Modéliser en 3D avec FreeCad” en partenariat avec l'EESAB de Rennes qui a très bien marché (8400 inscrits et 1330 attestations (16%)),
  • Une refonte du MOOC Fabriquer un objet connecté (13 000 inscrits)
  • 32 certificats sur la partie hybride (+29 en cours),
  • Des formations hybrides déployées en Région IdF (4 départements), Rennes métropole, Albi et au Sénégal.

Et à venir, des nouveaux MooCs, des nouvelles formations hybrides, … !

Cet article 200 000 inscrits aux MooCs de la Fabrication Numérique ! est apparu en premier sur LabFab.

"Les graines sont le premier maillon de notre alimentation. Mais dans un avenir très proche, les agriculteurs n'auront peut-être plus le droit de ressemer leurs propres graines. En Europe, une loi tente de contrôler l'utilisation des semences agricoles. Enquête sur la guerre des graines, qui menace plus d'un milliard d'agriculteurs et tous les habitants de la planète".

La projection du documentaire sera suivie d'un débat en présence de :

  • Jean-Eric Chauvin, ingénieur de recherches à l'INRA,
  • Catherine Gautier, responsable de la banque de graines du Conservatoire botanique national de Brest,
  • Marc Sire, coordinateur de l'association Kaol Kozh accompagné de Gwenolé Le Roy, maraicher bio.

Les échanges porteront notamment sur l'importance de se questionner sur les semences paysannes, les variétés locales, les productions individuelles, de comprendre pourquoi et comment les préserver, les stocker,... Et la nécessité de considérer les graines comme un bien commun.

Auditorium des Capucins • 25 rue Pontaniou • Brest • 20h • Gratuit sans inscription
Accessible PMR - Boucle auditive sur demande

Pour prolonger le succès des projections d'Artistes de la vie t (salle comble au cinéma l'Arvor hier à Rennes) voici une piblication en 4 épisodes des 40 interviews d'act.eurs.ice.s De Bretagne (et 44) publiés par On passe à l'acte en janvier 2020

Voir aussi la plate-forme "Place à l'acte"

Des textes et liens repris du site On passe à l'acte en sélectionnant la région Bretagne et les Pays de Loire (pour le 44), un site sous licence CC by sa

Voici une première série de 8 interviews (une sur 5) dont vous pouvez consulter la vidéo en cliquant sur le titre.

J'ai décidé d'engager la transformation de mon entreprise vers une organisation horizontale, collaborative et libérée

Renoncer à l'exercice du pouvoir pour créer une entreprise libérée

Alexandre Gérard est un chef-d'entreprise qui a décidé de repenser sa posture de dirigeant.

Il a donc décidé de renoncer au pouvoir que lui offrait son poste hiérarchique et de changer de regard sur ses équipes et la façon dont il les gère.

Pour cela, il a initié un processus de transformation vers une organisation collaborative et libérée, basée sur la confiance et la responsabilité de chaque collaborateur.

L'idée est de laisser plus de place à l'équipe pour que chaque collaborateur puisse trouver sa place et se réaliser dans son travail en fonctionnant en intelligence collective et en méthodes agiles.

Les résultats :

Un cadre harmonieux mis en place
Des employés qui ont confiance en eux et en leur entreprise
Une meilleure performance de l'entreprise
Une meilleure capacité à absorber les crises économiques

Alexandre Gérard nous partage une des maximes qui l'a guidé : "Dire fait rire, faire fait taire".

J'ai décidé de me présenter comme candidate citoyenne à l'élection présidentielle

Présenter une liste citoyenne collective aux élections présidentielles

Pour ne pas rester devant les simples constats de ce qui n'était pas satisfaisant, Charlotte a décidé d'agir et d'être candidate citoyenne à l'élection présidentielle.

L'idée : changer de système, prouver que tout le monde peut être candidat, sans parti.

Résultats :

120 000 inscrits sur la Primaire.org, la plateforme citoyenne collective
32 000 votants sur la plateforme
la candidature citoyenne a été relayée par les médias
Charlotte a obtenu 135 signatures parrainages de grands électeurs

Pour Charlotte, cette candidature satisfaisait son besoin d'action et c'était une manière de "déjouer le système, de dire c'est possible " !

Aujourd'hui, elle "espère que cette campagne présidentielle hors du commun résonnera comme un appel à oser le Big Bang démocratique, un appel à ce que des milliers de citoyennes et de citoyens se sentent la force d'agir en politique, pour initier un raz-de-marée citoyen venant de chaque campagne, de chaque village, de chaque ville et de chaque quartier." (source : Charlotte Marchandise.fr)

On a décidé d'aider les gens à faire leurs conférences gesticulées

Encourager l'émancipation des citoyens

"Un conseiller de pôle emploi est venu nous voir et nous a dit : "soit je fais une conférence gesticulée, soit je fais un cancer". On lui a dit : "fais une conférence gesticulée, c'est mieux" !

Gael, Franck et d'autres ont décidé de former les gens pour qu'ils fassent leurs propres conférences gesticulées : "des centaines de personnes se disent mais moi aussi, j'ai des choses à dire, moi aussi, je veux partager mon expérience !"

Résultats :

Ils ont le sentiment de fabriquer des "boules de neige" : une conférence en amène d'autres, qui en entraine encore d'autres ...
- Ils encouragent les gens à repenser politiquement, à s'exprimer librement sans barrière

Il s'agit d'inviter les personnes à "se repenser comme sujet politique et non pas comme objet d'une domination incomprise", "amener les gens à comprendre où ils sont dans le monde, ou ils veulent aller, et comment le monde fonctionne : ce qu'on appelle l'émancipation".

J'ai décidé de créer le premier magasin coopératif bio dans les années 1970


Innover et créer même sans moyens

Alexis est un sacré pionnier ! Alors qu'il n'avait qu'environ 700 euros en poche, il a décidé de monter un magasin bio innovant dans sa manière de fonctionner en coopérative.

Résultat : ça marche ! d'abord tout seul, il est vite rejoint par d'autres salariés/associés. Il sera ainsi à l'initiative des premières coopératives bio.

Pour Alexis, "on a besoin dans ce monde de précurseurs (...) de lanceurs d'idées, lanceurs de possibles".

J'ai décidé d'abandonner un modèle d'agriculture extensive pour devenir paysan meunier bio

S'engager pour une agriculture saine, durable et à taille humaine

Issu d'une formation agricole classique, Jean-Pierre comprend très vite que les agriculteurs sont pieds et poings liés face aux vendeurs de semences et de produits chimiques. Il décide de tout plaquer pour une agriculture biologique et de revenir à son rêve d'enfant, inspiré par Alphonse Daudet : faire tourner un moulin à vent comme par le passé. Depuis plusieurs années, il cultive son blé, le moud et le vend en circuit court. Au delà d'une liberté et autonomie gagnée, son initiative a un tel succès qu'il doit refuser de la clientèle. De quoi rêver d'un territoire à nouveau parsemé de moulins à vent...

J'ai décidé de contribuer au bien commun en me consacrant à la cartographie citoyenne et en devenant administrateur à Openstreetmap

Agir pour le libre accès et le partage des données

Louis-Julien était frustré de constater une difficulté de reconnaissance et de partage de données.

Par passion pour la cartographie et par conviction pour l'information collaborative, il décide de s'investir dans la cartographie citoyenne et devient contributeur puis administrateur à Openstreetmap.

Résultat :

Il assiste et contribue au succès de la cartographie collaborative : par exemple, les cartographes des collectivités locales les contactent pour qu'ils travaillent ensemble, et ils sont maintenant reconnus notamment par l'IGN
Au-delà de la cartographie de données, Openstreetmap est devenu un formidable outil de création de réseau et de communautés
Des services émergent (applications mobiles et web) pour aller plus loin !

"C'est une véritable boite de Pandorre, et c'est terriblement excitant. On va peut-être changer le monde avec ça !"

On a décidé d'utiliser les pratiques coopératives dans nos projets

On passe à l'acte de la coopération à Brest !

3 jours d'échange autour de l'émergence d'une société contributive qui augmente le pouvoir d'agir des personnes et rend possible un travail en réseau ça donne ça ! De nombreux acteurs du numérique et du coopératif qui s'engagent pour plus de coopération.

Durée : 6'41 - Réalisé en 2014

J'ai décidé de créer des points d'accès gratuits à Internet partout dans la ville

Rendre le numérique accessible à tous

Elu municipal chargé du numérique à Brest, Michel Briand a facilité la création d'une centaine de PAPI (Point d'Accès Public à Internet) dans des lieux habituellement fréquentés par les habitants. Des ateliers gratuits sont proposés pour que les gens s'approprient, à leur rythme, les outils numériques.

Résultat : des centaines de sites web ont été créés par des écoles et des associations de la ville.

Plus de doutes, le numérique pour tous, c'est possible !


La plate forme Place à l'acte

- Unique en son genre

Place à l'acte est une plateforme innovante qui donne accès gratuitement à plus de 250 outils et services pour trouver sa voie et lancer son projet à impact positif

Espace d'entraide

Elle comporte aussi un espace d'entraide communautaire où chacun peut partager son projet, faire équipe ou encore aider des projets existants

Espace de partage

Sur cette plateforme participative, chacun peut partager ses outils et ses bons plans pour s'entraider

J'ai eu le plaisir la semaine dernière d'accompagner la journée ISblue (Interdisciplinary graduate School for the blue planet) sur la formation qui a eu lieu à Plouzané (29).

Je vous partage ici le visuel de la conférence de Denis Bédard, passionnant intervenant sur l'innovation dans la formation, ainsi que les visuels des deux ateliers auxquels j'ai assisté.

Il s'agit d'un hectare de terrain, baptisé care (Acronyme de champ à rêves étoilés) Sur lesquels des expérimentations permettant de remettre l'alimentation au cœur des villes sont tentées. Ce lieu pourrait servir à une personne intéressé par de la crème culture biologique est en Perma culture

l'association Aides Bretagne organise un week-end santé (WES) à destination des personnes vivant avec le VIH et/ou une hépatite.
Les 25 et 26 avril 2020 à QUISTINIC (56)

AIDeS te propose un moment de convivialité, d'échanges, de rencontres et de partages
pour te ressourcer dans un cadre accueillant et reposant le temps d'un weekend positif.

Renseignement et pré-inscription au Week-End Santé (WES) dès aujourd'hui !

02 99 30 01 30 - lbourdin@aides.org / frais de participation : 10 €

L'agence Pole Emploi Morlaix proposera 3 événements du 27 au 31 janvier 2020.Mardi 28 janvier de 19h à 21h, rendez-vous au meet'up des « tisserands du web » :

Les « tisserands du web », C'est une communauté locale pour acculturer, sensibiliser, développer des compétences, en matière de numérique.

Venez découvrir plus précisément de quoi (et de qui) il s'agit à l'occasion de cette soirée. En plus d'une présentation de ce collectif, un atelier Twitter sera proposé pour mieux comprendre cette plateforme, son fonctionnement, ses usages.

La dynamique vous intéresse ? Vous êtes adepte des outils numériques ? Vous souhaitez partager vos connaissances et compétences ? Vous êtes curieux d'en savoir plus sur Twitter ? Soyez les bienvenus ! Renseignements et inscriptions sur https://www.meetup.com/fr-FR/Les-Tisserands-du-Web/

Mercredi 28 janvier de 14h30 à 16h30, rencontre avec deux professionnels du secteur :

Rendez-vous à l'agence Pôle Emploi Morlaix pour une présentation de métiers du numérique.
Tous les métiers peuvent être transformés par le numérique et de nouveaux métiers sont apparus avec le développement de ces nouvelles technologies.
Un formateur expert dans ce domaine et un de ses collaborateurs vous présenterons de manière concrète et pratique des métiers impliquant des usages d'outils numériques au quotidien.

Un focus sur quelques métiers du numérique qui recrutent vous sera proposé. Développeur, designer, graphiste, webmarketing, community manager, etc. C'est métiers vous intéressent ? Vous souhaitez en savoir plus ? Venez les rencontrer ! »

Renseignements et inscription auprès de l'agence pole emploi Morlaix ou par mail à morlaixnumerique@gmail.com.

Vendredi 31 janvier, rencontre avec l'entreprise VISEO, une entreprise dont les outils numériques sont le cœur de son activité :

Viseo a des besoins récurrents de recrutement et ces postes requièrent des compétences spécifiques, notamment dans la maîtrise d'outils numériques et logiciels spécialisés. L'entreprise viendra à votre rencontre pour présenter ses métiers, ses valeurs et les profils de candidats qu'elle recherche régulièrement.

Renseignements et inscriptions auprès de l'agence Pole Emploi Morlaix.

Présentation du Lieu-dit – Pôle de Coopération et d'Innovations Economiques et Sociales (PCIES)

Objectifs du Lieu-dit :
Faciliter le développement de coopérations, de mutualisations et de complémentarités entre ses membres,
Favoriser l'émergence de nouveaux projets visant à promouvoir des modes de production et de consommation alternatifs et responsables,
Intervenir sur l'ensemble du pays de Brest en synergie avec les acteurs de terrain,
Participer à la structuration d'un écosystème en identifiant les interdépendances, en respectant les diversités, en gérant durablement les ressources, en maîtrisant et limitant les impacts.
Agir pour les transitions écologiques (EnR, préservation des ressources, sobriété,…) sociales (engagement citoyens, solidarités, lien et cohésion sociale,…) et économiques (économie de la réciprocité, économie circulaire, définanciarisation des échanges,…)

Membres du lieu-dit :
9 structures et une personne physique forment le conseil collégial du lieu dit
8 associations : Les Partageurs, Brest à Pied et à Vélo (BAPAV), Petits Débrouillards – Fabrique du Ponant, Soutenir Ensemble le Mouvement Associatif et la Formation (SEMA'FOR), HEOL la monnaie locale, La Maison de l'AlimentationDurable (MadaBrest), Vert le Jardin, la recyclerie Un Peu D'R
1 SCIC SARL : coopérative d'activité et d'emplois Chrysalide.
L' Association pour le Développement de l'Economie Sociale et Solidaire (ADESS) du Pays de Brest est aussi membre du lieu dit.

Missions et compétences
L'animateur.trice aura pour principale mission l'animation et la coordination du Lieu Dit. Il/elle travaillera sous l'autorité
du conseil collégial du Lieu Dit et sera particulièrement chargé.e de :

  • Mettre en oeuvre le plan d'actions du Lieu Dit validé par le conseil collégial : chercher les moyens financiers pour monter un projet d'envergure, incluant le Barter (système d'échange de biens ou de services sans contrepartie d'argent) comme une des priorités et développer des projets sur les transitions mettant en avant les acteurs du lieu dit.
  • Assurer la coordination de l'association Lieu Dit : mobilisation des membres, organisation des rencontres, recherche de financement et pérennisation de la structure…
  • Participer à la visibilité du Lieu Dit : mutualisation de la communication, relations partenariales…

L'animateur.trice, Bac +2 minimum de préférence, devra avoir des compétences en conduite de projet, des capacités rédactionnelles, des connaissances de l'économie sociale et solidaire, de l'économie collaborative…

Il/elle sera doté.e de bonnes capacités relationnelles, de capacités à mobiliser, d'initiatives, être réactif.ive et autonome.

Conditions :

Contrat à durée indéterminée à temps partiel (21 heures hebdomadaire). Poste à pourvoir mi-février 2020.

Rémunération sur la base de la Convention Collective de l'Animation groupe C Coefficient de base 280 soit1 061,74 € brut à la signature du contrat.

Une partie de la rémunération possible en HEOL, monnaie locale.

Poste basé à Brest à La Boussol, espace de Coworking de l'ADESS.

Entretiens avec les candidat.es prévus à compter du 5 février

Candidature à adresser par mail avant le 3 février 2020 à contact@lelieudit.fr à l'attention des Représentants légaux Le Lieu-dit PCIES, ADESS pays de Brest

1 rue Louis Pidoux, Porte E 29200 BREST 07 69 68 45 88

En savoir plus :
https://www.letelegramme.fr/finistere/brest/economie-a-vos-marques-prets-barter-23-01-2019-
12190858.php

Un article repris du site de Manuel Ibanez et signalé par Christine DH

jeudi 6 février 2020 - 18h-20h30 - à La ruche 25 rue de l'Étoile du matin 44600 Saint Nazaire

Formulaire d'inscription

Nous vous proposons une soirée pour découvrir et échanger autour d'expériences concrètes de mise en application de méthodes collaboratives pour animer un collectif (un groupe, une équipe, un réseau, une communauté...).

Formateurs et participants de la session de l'automne dernier de la formation Animacoop, nous avons envie de partager avec vous nos expériences concrètes de coopération.

Les témoignages que nous vous proposons :

"Coopérer dans collectif pour les municipales"
"Coopérer dans l'aventure Wiker"
"Coopérer dans l'association Zéro déchet St Nazaire"
"Raconte-moi Globe Conteurs sur la coopération"
"Coopérer dans une épicerie collaborative Le Bon Coin"
"Apprendre à coopérer avec Animacoop"

Audrey Auriault, Christine Denié-Hervy, Manuel Ibanez, Morgane Jaunay, Vianney Marchand, Olivia Pichon, Sarah Raynaud, Hélène Marchal

Bonjour à toutes et tous !
Le Réseau Ensemble & Égalitaires (www.rezoee.fr) vous souhaite une excellente année 2020, pleine de partage, de solidarité et d'égalité !
Ci-dessous les infos concernant les prochaines rencontres dans chacun des départements bretons :

À Brest, le lundi 16 mars de 9h30 à 17h (lieu en cours de réservation).
Thème de la rencontre : « Discriminations et santé mentale »
Dans le cadre de la des 31e semaines d'information sur la santé mentale (du 16 au 29 mars), et dans le prolongement de la rencontre de novembre dernier, cette rencontre ouverte à toutes et tous (citoyen·ne·s et professionnel·le·s) abordera la thématique des discriminations sous un double aspect :
>>l'impact des discriminations sur la santé mentale des personnes qui les subissent ;
>>les discriminations auxquelles sont spécifiquement exposées les personnes souffrant de troubles psychiques, leurs conséquences et les enjeux de prévention et de lutte.
Après un temps d'échanges sur la problématique des discriminations en général, nous développerons chacun de ces deux aspects en alternant apports de savoirs, présentation de témoignages et d'outils, et travail sur des situations-types pour savoir comment se positionner et agir efficacement pour faire face aux discriminations, que l'on soit victime ou témoin.
Un programme plus complet sera envoyé courant février.
Déjeuner libre sur place.
Inscription (gratuite) ici

À St-Brieuc, le vendredi 14 février de 9h à 12h30 (lieu en cours de réservation).
Thème de la rencontre : « Discriminations liées au genre, harcèlement et autres violences faites aux femmes »
Avec la participation de Stéphanie Le Gal-Gorin, sociologue et coordinatrice de l'espace Femmes de Dinan.
Programme :
>>Actualités des participant·e·s sur le champ de l'égalité.
>>Sur le thème de la séance : définitions, données, dispositifs, situations et souffrances vécues.
Inscription (gratuite) ici

À Rennes, le lundi 17 février de 14h à 17h au Bigre lieu (8 place du Colombier, 35000 Rennes).

Thème de la rencontre : « Violences sexistes et sexuelles au travail, quelles conséquences pour la victime, quelles responsabilités en tant que professionnel·le·s ? »

Il s'agira de prolonger la première rencontre d'octobre dernier sur ce thème.
Elle proposera des témoignages audio et des vidéos permettant de comprendre les conséquences des violences sexistes et sexuelles au travail et abordera ensuite les démarches à mettre en place au sein de son organisation.
Programme :
>>14h : Accueil et actualités, échanges d'infos sur les discriminations
>>14h30 à 16h40 : Violences sexistes et sexuelles au travail :
Quelles conséquences pour la victime ? pour l'équipe, l'organisation et la société ? Quelles peuvent les stratégies des victimes, des personnes qui agressent, des témoins, collègues, responsables ?
Que peut-on et doit-on faire ?
>>16h40 à 17h : Quelles suites pour la l'année 2020 ?
Inscription (gratuite) ici

À Lanester, le vendredi 20 mars de 9h30 à 17h au STUD !O (Place Delaune, Rue des Déportés, 56600 Lanester - 02 97 81 42 50).
Thème de la rencontre : « Les discriminations sexistes et sexuelles au travail »

Programme :
>>Temps d'interconnaissance entre les participant·e·s.
>>Données de cadrage sur la problématique des discriminations et du sexisme en général.
>>Les violences sexistes et sexuelles au travail : définition et ampleur du phénomène, cadre juridique, les conséquences individuelles et collectives, les moyens d'agir.
Un programme plus complet sera envoyé courant février.
Déjeuner libre sur place.
Inscription (gratuite) ici : Rencontre Rezoee Lanester vendredi 20 mars 2020 journée | Framaforms.org

Dans l'attente de vous retrouver / rencontrer !
Bien cordialement,
L'équipe d'animation de Rezoee

Le 17ème festival Longueur d'ondes se déroule à Brest du 4 au 9 février. Voici quelques morceaux choisis, parmi tant d'autres...
le 7 février à 17 h au Petit Théâtre du Quartz : A bientôt de te revoir de Sophie-Marie Larrouy avec un.e invité.e surprise
le 8 février à 18 h au Puits de lumière du Quartz : Kiffe ta race, de Rokhaya Diallo et Gracely
le 8 févier à 15 h au Puits de lumière du Quartz "Genres d'ici et d'ailleurs" de Géraldine Sarrabia (Nova) et Giulia Foïs (France Inter)
le 9 février à 10 h 30 salle du passage des Arpètes aux Capucins, "Femmes brestoises en guerre" par la Cie La Rigole.
Retrouvez tout le programme ici

Atelier Utilisons des outils éthiques pour communiquer (3h) animé par Anne Gaëlle Gaudion – Framasoft
Une grande partie de nos actions de communication passe aujourd'hui par des outils numériques (sites web, blogs, médias sociaux, newsletters, etc.). Or les principales plateformes et entreprises du secteur (notamment Google, Apple, Facebook, Amazon ou Microsoft) non seulement orientent nos façon de communiquer, mais reposent aujourd'hui sur des modèles économiques et des pratiques qui sont souvent à l'opposé de nos objectifs et de nos valeurs. Face au monopole de ces géants du numérique (les fameux GAFAM) générant des profits colossaux sur le traitement et la vente des données personnelles de leurs utilisateur⋅ices, Framasoft, association d'éducation populaire aux enjeux du numérique, vous propose de reprendre progressivement le contrôle de votre communication numérique en recourant à des services libres. Partez à la découverte d'alternatives éthiques, décentralisées, solidaires et plus respectueuses de la vie privée.

Organisé par : CFCB
Lieu : CFCB Bretagne Pays de la Loire, dans la Bibliothèque Universitaire Rennes 2, 2 place Recteur Henri Le Moal, 35000 Rennes
Date : mardi 4 février
Début : 14:00
Fin : 17:00
Tarification : Gratuit

Cette initiative fait partie des 37 projets soutenus par la Ville de Brest dans le cadre de l'Appel à Projets "Usages du numérique" 2019.

Un projet mené par l'Ecole Coopérative maternelle et élémentaire Saint-Jean
Baptiste de Pontanézen

En partenariat avec Longueur d'ondes / Oufipo, Les Capucins, Océanopolis,
Unité Sommeil du CHRU – Hopital des Armées, Service Santé de la Ville de
Brest - la Semaine de la Santé, la Faculté de médecine (CHRU) et Naval Group.


Origines du projet :

En septembre 2015, l'équipe éducative de l'Ecole Coopérative maternelle et élémentaire Saint-Jean Baptiste a souhaité créer une webradio au sein de l'établissement. Ce projet qui souhaitait amener l'ensemble des élèves à réaliser régulièrement des émissions de radio, avait pour objectif, d'améliorer l'expression orale et écrite des élèves, et renforcer les liens école/famille, école/quartier.
Ce projet s'est poursuivi par l'accueil d'une documentariste de France Culure à l'école pendant trois semaines. Il a abouti à un spectacle radiophonique au Mac Orlan lors du festival Longueur d'ondes : Les Petits Pieds sur Scène.

Durant l'année scolaire 2017/2018, l'équipe enseignante a souhaité se concentrer sur le projet originel : mettre en ligne régulièrement des émissions de radio et faire vivre la webradio. En janvier 2018, une émission de radio a été enregistrée en public au Quartz, lors du festival Longueur d'ondes. L'expérience a beaucoup marqué les élèves et l'équipe éducative.

Après ces divers projets mis en place les années précédentes, nous avons imaginé, pour l'année 2018/2019, une mini tournée radiophonique en allant enregistrer trois émissions hors les murs de l'école :

  • En décembre 2018 à la Résidence autonomie de Poul Ar Bachet.
  • En février 2019 au Quartz, Scène Nationale.
  • En mai 2019 au Conservatoire de Musique de Brest.

L'idée était d'enregistrer une émission qui parle du lieu et de ses métiers, en allant rencontrer les professionnels en amont de celle-ci. Le bilan de cette année a été extrêmement positif : les rencontres que les jeunes ont été amenées à faire, leur implication, l'intérêt des parents, les retombées pédagogiques…

Présentation du Projet :

Pour l'année 2019/2020, nous souhaitons ainsi imaginer une suite à cette tournée radiophonique.
Nous aimerions pour cette saison enregistrer trois nouvelles matinales radiophoniques :

  • Au sein de l'Hopital de la Cavale Blanche dans le cadre de la Semaine de la Santé 2019
  • Aux Capucins pour une émission sur le groupe Naval (ex DCNS) afin de s'intéresser aux métiers
    et à l'histoire de la construction naval,dans le cadre du festival Longueur d'ondes.
  • À Océanopolis dans la cadre de la programmation cultruelle des 30 ans de l'aquarium brestois .

Nous avons souhaité que l'association Longueur d'ondes intervienne de nouveau au sein de l'école tout au long de l'année, afin de poursuivre le travail au sein de l'établissement.

Objectifs :
1. Amener les élèves à se confronter à des univers dont ils n'ont pas l'habitude, découvrir des métiers, rencontrer des professionnels et ouvrir leur horizon au delà de l'école et du quartier.
2. Poursuivre et consolider les objectifs du projet initial de webradio autour du dire/lire/écrire, du vivre ensemble et de la formation du citoyen
3. Renforcer le lien école/parents, école/quartier et école/vllle

Déroulement de l'action :
Longueur d'ondes interviendra pour préparer la matinale sur 3 sessions réparties dans l'année :

Chaque session correspond à 4 demi journées étalées sur 6 semaines. L'association viendra donc une matinée par semaine et consacrera 1 heure à chacune des trois classes. Nous avons réalisé durant l'année 2018-2019 que les heures d'intervention prévues au départ n'étaient pas suffisantes pour le travail à effectuer. C'est pourquoi nous avons décidé d'augmenter ce volume horaire d'intervention afin de réaliser au mieux notre action.

  • La 1ère session aura lieu de novembre à décembre et s'achèvera avec l'enregistrement d'une matinale pendant la Semaine de la Santé à la faculté de médecine de Brest.
  • La 2ème se déroulera entre janvier et février avec pour objectif une émission enregistrée dans l'Auditorium des Capucins lors du festival Longueur d'ondes.
  • Enfin, la 3ème session s'étalera du mois de mars au mois d'avril, avec l'idée de réaliser une dernière émission à Océanopolis.

L'action aura principalement lieu à l'école Coopérative Maternelle et Elémentaire Saint Jean-Baptiste. Mais aussi dans les établissements où nous iront enregistrer les matinales et qui seront le sujet et le thème de chacune des trois émissions (Océanopolis, Naval group, Hôpital des Armées…).
La soixantaine d'élèves de l'école (de la très petite section au CM2) seront concernés par le projet.

Détail de la demande :

  • Depuis 4 ans que nous menons ce projet de radio, nous avons toujours fonctionné avec 4 petits enregistreurs numériques H1 et 4 casques. Pour ce projet de Matinal, nous nous sommes rendu compte qu'il était important que nous puissions acquérir un materiel supplémentaire qui nous permette de répéter les émissions en amont.

Visio-conférence Carnets de voyage : 2 ans d'exploration de Contributopia (2h).

Animée par Anne Gaëlle Gaudion – Framasoft.
Depuis deux ans que Framasoft a annoncé sa feuille de route « Contributopia », nous avons exploré bien des pistes. Dégoogliser ne suffit pas. Le logiciel libre ne suffit pas. Framasoft doit s'inscrire dans une vision politique. Pour nous, face au système complexe tissé par les géants du web, il faut une réponse tout aussi complexe et construite de manière radicalement différente. Voilà deux ans que Framasoft sort de sa zone de confort, et va à la rencontre d'autres communautés qui partagent les valeurs-clés du Libre, mais dans d'autres domaines. Il est temps de faire le point sur ce que nous avons pu faire avec ces Autres qui nous ressemblent, et sur ce que nous retenons de nos réussites comme de nos errements !

Brest – Pôle Numérique Brest Bouguen – Salle TD 1

Organisé par : CFCB
Lieu : Rennes – Campus Rennes 2 Villejean – Pôle Numérique (PNRV) – Téléamphi Villejean (lieu d'intervention de la conférencière)

Visio conférence : Nantes – Campus Nantes centre Loire – Faculté de médecine – Bâtiment Veil – Salle de visio-conférence Man Imal et Brest – Pôle Numérique Brest Bouguen – Salle TD 1

Date : Mardi 4 février

Début : 10:00
Fin : 12:00
Tarification : Gratuit

Le RGPD est entré en vigueur le 28 mai 2018 et encadre la collecte et l'utilisation des données personnelles.

Cet atelier-débat sera l'occasion d'évoquer la mise en œuvre pratique du RGPD au sein d'une bibliothèque.

Tous les deux DPO, Patrick Dugué et Chloé Lailic, apporteront leur éclairage sur cette mise en œuvre. Ils évoqueront les enjeux pour les bibliothèques de ce règlement et les opportunités suscitées par ce dernier de changer nos pratiques professionnelles.

La matinée sera animée par Sophie Gonzalès, directrice du CFCB.

Organisé par : CFCB
Lieu : CFCB Bretagne Pays de la Loire, dans la Bibliothèque Universitaire Rennes 2, 2 place Recteur Henri Le Moal, 35000 Rennes
Date : vendredi 7 février
Début : 09:30
Fin : 12:30
Tarification : Gratuit

Le Conseil de développement propose à toutes et tous, une conférence gesticulée pour mieux comprendre ce qu'est la mobilité. Animée par Michel Jeannenot, directeur technique chez Mobhilis, la conférences gesticulée est ouverte à toutes et tous.Pour s'y rendre, vous pouvez covoiturer en cliquant : http://www.movewiz.fr/participation?PMW=58lypmvT52Ze26299

Le genre à l'Ouest Cycle de séminaires en Bretagne sur le genre Organisé avec l'aide de l'Institut Brestois des Sciences Humaines et Sociales de l'UBO et du LABERS
LES HOMMES, AUTEURS ET VICTIMES DE VIOLENCES
Vendredi 24-1-2020, 14-17 heures
UFR Lettres et SHS, 20 rue Duquesne, Salle C219
Université de Bretagne Occidentale
Présidente de séance : Arlette Gautier (Univ Brest, LABERS)
Aurélianne Couppey (EHESS), Enquête auprès d'une association d'aide aux hommes victimes de violences conjugales.
L'apparente contradiction entre les normes de masculinité et le fait de déclarer être victime de violence conjugale interroge ; il s'agit alors de se demander comment des hommes qui dénoncent des violences au sein du couple en viennent à se saisir de l'étiquette victimaire, et de quelles manières ils essaient d'être reconnus en tant que victimes. Mais plus que cela, il faut questionner la présence du stigmate perçu -celui d'être une victime en apparence peu croyable- et son rôle dans le discours et la prise en charge proposée par les structures qui accueillent ces hommes."
Pierre-Guillaume Prigent (Univ Brest, LABERS), Les stratégies des pères violents dans le cadre de séparations parentales.
Des études internationales montrent que les violences conjugales ne s'arrêtent pas à la séparation. A partir d'entretiens réalisés avec des femmes qui se sont séparées d'un ex-conjoint violent avec qui elles ont eu des enfants, nous analysons la stratégie adoptée par les pères violents avant, pendant et après la séparation, et les réponses institutionnelles trop souvent inadaptées face à cette stratégie.
Gwenola Sueur (master études sur le genre Angers-Brest-Le Mans-Nantes-Rennes), Aliénation parentale et violence conjugale.
En France, le concept d'aliénation parentale est apparu à la fin des années 1990. D'abord défendu par des psychologues, puis propagé par des groupes de défense des droits des pères, ce concept a été mentionné dans les débats politiques et médiatiques sur la séparation et la résidence des enfants. Après que l'aliénation parentale ait été critiquée pour son manque de fondements scientifiques et les risques liés à son utilisation dans les tribunaux de la famille, le ministère français de la Justice a décidé d'informer les magistrats concernant les problèmes posés par l'utilisation de ce concept. L'analyse de notre corpus d'entretiens qualitatifs réalisés auprès de 13 mères indique que l'aliénation parentale était mentionnée dans un contexte de violence conjugale.

Cette initiative fait partie des 37 projets soutenus par la Ville de Brest dans le cadre de l'Appel à Projets "Usages du numérique" 2019.

L'association Infini est un hébergeur libre, associatif, solidaire, non-marchand, militant. Elle a pour objectif de promouvoir l'usage d'internet, à des fins non commerciales ou coopératives, organiser des activités associatives liées à ce réseau, former le public à ces technologies. Plusieurs actions concrétisent ce projet :
• hébergement de sites web, de courriels, de listes de diffusions...
• formations, accompagnements
• Point d'Accès Public à Internet (PAPI)
• mise en réseau des compétences
• assistance technique
• promotion des utilisations, ainsi que toute autre action en accord avec

l'objet de l'association.
Contact :
Aude Barthélemy
aude.barthelemy@infini.fr
186 rue Anatole France
0298804751


Partenaires

Le Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel de la rive droite, accueille des personnes adultes présentant des troubles psychiques stabilisés.
Cet établissement extra hospitalier propose des activités diverses dans un but thérapeutique afin de maintenir en santé des personnes fragilisées par leur maladie psychique, rompre l'isolement et éviter des ré-hospitalisations.

Contact :
Nathalie Kerhaignon
cattp.rive-droite@chu-brest.fr
CATTP Rive Droite
7 rue Henri Moissan
29200 Brest
02 30 33 82 66

Synthèse du projet

Suite au bilan du projet « balade numérique les jardins prennent la pose »(voir bilan en annexe), les patients ont émis le souhait de devenir autonome ou plus autonome avec l'outil informatique. A leur demande, nous proposons donc cette année une série d'ateliers dont le contenu a été choisi par les patients.

Public visé
Ce projet s'adresse à des personnes présentant des troubles psychiques et fréquentant le CATTP Rive Droite de façon régulière. Elles sont souvent isolées socialement Cette action concernera une vingtaine de personnes sur l'année, hommes et femmes, âgées de 25 à 65 ans . Cette année 5 nouvelles personnes adhèrent au projet et rejoignent le groupe.
Le public visé est un public non connecté à internet : très peu de patients possèdent un ordinateur à domicile. Leur pathologie les empêchent souvent d'accéder en autonomie aux ressources extérieures.

Accompagnateurs
Les séances seront encadrées par l'association Infini, et deux infirmiers référents
du CATTP de la rive droite.
Objectifs

Objectifs techniques :
· Utiliser un ordinateur
· Utiliser Internet (faire des recherches …)
· Utiliser des outils numériques (appareil photos, scanner …)
· Utiliser des outils de communication (mail, site du CATTP…)

Objectifs humains :
· Favoriser l'insertion dans leur quartier (Découverte de lieux connectés à
proximité de leur domicile, solliciter l'envie d'y retourner)
· Maintenir l'autonomie
· Rompre l'isolement
· Mobiliser les ressources et les compétences
· Favoriser l'estime de soi par la valorisation du travail accompli
· Être ouvert aux apprentissages.
· S'investir tout au long de l'année

Objectifs de réalisations :
· Lever les freins pour accéder à Internet
· Développer et ou consolider des connaissances dans la pratique de
l'informatique, d'internet et des médias du numériques
· Faciliter les démarches de la vie quotidienne
· Favoriser les expressions et les créations individuelles et collectives

Déroulé du projet/Calendrier
Séances de 2h tous les jeudis matins à partir du 03/10/2019. Hors vacances
scolaires. Fin du projet : juin 2020. Bilans intermédiaires rythmés par les
vacances scolaires.

Tester leurs connaissances en informatique
Apprendre les bases de l'informatique :

  1. Eteindre allumer un ordinateur utiliser la souris, le clavier,
  2. Environnement informatique
  3. Faire une recherche sur Internet
  4. Savoir utiliser un moteur de recherche
  5. Apprendre à naviguer
  6. Savoir chercher et trouver l'information
  7. Se divertir avec internet :
  8. Jouer, écouter de la musique, regarder des vidéos
  9. Sauvegarder ses documents
  10. Utilisation d'une clé usb
  11. Utiliser les sites e-administratifs :
  12. Aller sur la CAF, la banque, les impôts, les organismes de tutelles, …
  13. Créer et utiliser un mail envoyer et recevoir du courrier,
  14. Utiliser le site du CATTP
  15. Ecrire et publier des articles pour partager les connaissances acquises
  16. Repérer les lieux d'accès à internet
  17. Chaque atelier sera partagé en 2 groupes, un groupe dédié à l'apprentissage, et l'autre à la pratique.

Astropolis, La Carène et le Collectif des festivals vous invitent à la table ronde :
« Lutter contre les agressions sexistes et sexuelles en milieu festif ou comment faire des lieux festifs des lieux sûrs et inclusifs"
Rendez-vous le :
Jeudi 13 février 2020 - 13h30/16h30 -
Centre d'Art contemporain Passerelle - 41 rue Charles Berthelot
29200 Brest
Inscription ici

Pages

S'abonner à Amis du PNR Rance-Emeraude agrégateur - Actu Démocratie participative