Actu Démocratie participative

Le jeune, l'anim', l'élu.e :
« Qu'est-ce qu'il/elle m'veut celui-là/celle-là ? »

Cette année, la journée jeunesse du samedi 30 novembre, sera axée sur la remise en question de nos postures et de nos pratiques, qu'on soit élu, animateur, coordinateur jeunesse ou bien jeune...

Nous essaierons de voir ensemble qu'est-ce qui "coince", parfois, dans les relations entre ces acteurs et comment il est possible de changer et mettre en place des leviers efficaces. Ceci à partir des premiers résultats du dispositif expérimental Jeunes en TTTrans (Transversalité, Transitions, Transformations), mené du côte de Morlaix, Lorient et Bain de Bretagne.

Programme 2019

8 h 45 Accueil
9 h 30 Ouverture
10 h 00 « Les pieds dans le plat » Par la compagnie de théâtre Impro Infi ni.
10 h 30 « C'est pas moi ! c'est l'autre... » Temps de remise en question en ateliers.
11 h 30 « Je transforme, tu transformes, nous transformons... »
Quels leviers pour transformer les politiques publiques de jeunesse ?
Conférence participative de Laurence Davoust-Lamour.

13 h 00 Repas

14 h 15 Speed-dating des initiatives :
Découverte d'initiatives de jeunes, de professionnel.les et d'élu.es en 5 minutes.
15 h 00 « A nous de jouer ! » Théâtre forum par la compagnie Impro Infini.
16 h 00 Clôture de la journée

Laurence DAVOUST-LAMOUR est sociologue et chercheure au LABERS (Laboratoire d'études et de recherche en sociologie - EA 3149 – Université de Bretagne Sud). Dans ses recherches, elle s'intéresse principalement aux engagements de jeunes et à l'accompagnement qui leur est proposé.

C'est dans le cadre de la Recherche Action Jeunes en TTTrans* qu'elle interviendra ici : elle en est l'évaluatrice. Son travail met en évidence des leviers permettant de mieux accueillir les jeunes, de les reconnaître davantage, de donner du sens à leurs accompagnements. Pour s'inscrire dans la logique de la démarche TTTrans, l'intervention sera co-construite avec des acteurs professionnels de la jeunesse et ponctuée de témoignages illustrant les transformations en cours. L'objectif premier du propos sera de s'appuyer sur les enseignements des expérimentations dans les trois territoires bretons concernés par Jeunes en TTTrans, pour imaginer des réponses innovantes aux questions que se posent celles et ceux qui accueillent des jeunes aujourd'hui.

Jeunes en TTTrans... en quelques mots :
La recherche action Jeunes en TTTrans a été lancée en janvier 2016, dans le cadre d'un Programme d'Investissement d'Avenir (PIA) dans le domaine de la jeunesse visant à promouvoir « des politiques intégrées et globales en faveur de la jeunesse » dans les territoires. Elle est pilotée régionalement par le département Sciences Humaines de l'École des Hautes Études en Santé Publique, et localement par des référents de territoire, professionnels au sein des trois collectivités territoriales concernées**.

La démarche, co-produite et co-portée par des acteurs divers (professionnels de la jeunesse, élus locaux, élus associatifs, chercheurs, acteurs institutionnels...) cherche à vérifier qu'une politique de jeunesse plus transversale et moins cloisonnée constitue la meilleure réponse possible aux difficultés multidimensionnelles que rencontrent aujourd'hui les jeunes dans leur transition vers l'âge adulte et représente le moyen le plus sûr pour sécuriser et accompagner le parcours de chacun. L'évaluation de la recherche est menée chemin faisant et les éléments produits ont vocation à pouvoir alimenter d'autres territoires, d'autres acteurs, d'autres démarches...

*TTTrans : Transversalité, Transitions, Transformations. Recherche action conduite par l'EHESP de Rennes, 2016/2020.
**Morlaix Communauté (29), Bretagne porte de Loire Communauté (35), et les quartiers de Kervenanec et Bois du Château à Lorient (56).


Un article repris du site de l'Open Factory, une publication sous licence CC by sa

L'UBO Open Factory, en partenariat avec The Corner, Co & + Facilitation et Une Autre Design, lance une formation « Entrepreneur de l'innovation dans un monde en transition(s) » destinée à accompagner les porteurs de projets dans le contexte des transitions numérique, écologique et sociétale.

Cette nouvelle formation, d'une durée de 8 mois, s'inscrit dans le cadre du programme Disrupt' Campus UBO.

Elle démarre le lundi 04 novembre. Les inscriptions sont ouvertes. Renseignements & inscriptions : disruptcampusubo@univ-brest.fr

Public :

La formation s'adresse à toute personne, porteuse d'un projet, souhaitant se former aux processus de construction d'un projet d'innovation :

Des professionnels souhaitant transformer leur activité ou en créer une nouvelle (intrapreneurs),
Des personnes en phase de reconversion, cherchant à innover pour créer leur activité (entrepreneurs),
Des étudiants en année de césure, du bac au doctorat (étudiants-entrepreneurs),
Des jeunes diplômés souhaitant se spécialiser, voire créer leur propre emploi (post-diplôme).

Objectifs :

À l'issue de la formation, les personnes sont capables de :

Expliquer les enjeux des transitions numérique, écologique et sociétale,
Piloter un projet d'innovation,
Mobiliser un réseau autour leur projet,
Animer des ateliers de créativité.

Elle leur permet de :

Adopter une posture d'entrepreneur (agilité),
S'insérer dans un écosystème d'innovation (réseau),
- Être accompagné par des mentors (chercheurs, entrepreneurs, designers, fabmanagers) et par leurs pairs dans le développement de leur projet (co-construction).

Programme :

Nous proposons une approche combinée et complémentaire du développement de projet. Cette démarche permet d'appréhender l'ensemble du processus de construction du projet d'innovation à travers quatre approches - l'intelligence collective, le design, les business models et la culture maker - qui s'exercent à travers trois grandes phases de développement :

La phase d'émergence, qui permet d'explorer le projet et de faire jaillir des idées,
La phase de faisabilité, qui permet de prototyper et de mettre en test le projet,
La phase de lancement, qui permet le déploiement du projet.

Modalités pratiques :

La formation se déroule à l'UBO Open Factory, du lundi 04 novembre 2019 au mardi 30 juin 2020. Elle se dessine en trois étapes :

10 jours de formation pour découvrir et expérimenter des méthodologies innovantes de développement de projet,
12 semaines de projets collaboratifs pour appliquer ses apprentissages en équipe au service d'un projet de territoire,
16 semaines pour explorer, tester et mettre en œuvre son projet personnel.

Les inscriptions sont ouvertes. Pour toute demande de renseignements ou pour vous inscrire, contactez notre équipe par mail : disruptcampusubo@univ-brest.fr

Repris de la publication mise en ligne sur Marsouin

Jullien, codirecteur du GIS Marsouin et professeur à IMT Atlantique, propose une synthèse facile d'accès pour mieux comprendre les communs numériques, ces collectifs organisés, ouverts et créatifs. 20 minutes et vous savez tout.

Un articlerepris du magazine Bruded, une publication sous licence CC by sa

La communauté de communes Couesnon Marches de Bretagne, adhérente au réseau BRUDED, vient de lancer de la consultation de son marché de « Maitrise d'oeuvre pour la réhabilitation et l'extension de la Médiathèque Tiers-Lieu à Bazouges-la-Pérouse ».

Le programme a été conçu dans une démarche participative forte, tant avec les habitants qu'avec les élus et les professionnels de la lecture publique.

En parallèle, dans le cadre du PCAET, élus, services avec l'aide de partenaires (DRAC et ABF, Mission énergie du Pays de Fougères, Ecobatys, BRUDED) ont défini l'ambition patrimoniale et environnementale du projet.

  • Intégrer le bâtiment dans son environnement,
  • Sécuriser les différents flux (piétons, voitures,…), et favoriser les mobilités douces (accès, casiers, parkings),
  • Prendre en compte les différentes formes de handicap,
  • Favoriser l'utilisation de matériaux biosourcés et étudier la possibilité d'utilisation du matériau lin/terre développé localement,
  • Maîtriser les consommations énergétiques en passant par un travail sur l'enveloppe du bâtiment et sur les apports solaires gratuits,
  • Utiliser des matériaux et équipements pérennes sur l'usage et l'entretien,
  • Maintenir le confort acoustique et thermique des usagers (notamment le confort d'été),
  • Garantir la qualité de l'air intérieur (Les locaux devront être ventilés suffisamment avant l'utilisation du bâtiment afin de diminuer les quantités de composés organiques volatiles (COV) liées aux travaux et aux aménagements intérieurs),
  • Créer un espace extérieur paysager et avec un mobilier non standard utilisant des produits biosourcés. »

Le dossier est consultablesur Megalis avec des réponses attendues avant le 23/10 à 12h
Pour ensavoir plus sur ce projet

L'association à vos papilles organise "Les papilles en fête" le 19 octobre aux ateliers Jean Moulin à Plouhinec (Finistère)

Divers événements autour des circuits-courts sont organisés

C'est dans ce cadre que la table ronde : L'accès aux produits locaux pour tous ? est prévue de 17h à 19h

Jeanne Pahun, doctorante au CIRAD qui effectue sa thèse sur les leviers et les freins politiques au développement des circuits courts et qui a contribué à l'élaboration du PAT (projet alimentaire de territoire) du Finistère animera cette table ronde. En inscrivant les circuits-courts dans une perspective historique, elle établira une cartographie des lieux de pouvoir de la régulation publique du secteur agricole afin de comprendre quels impacts peuvent avoir à plus grande échelle les initiatives agricoles et alimentaires qui s'organisent "par le bas". C'est à dire celles portées au niveau local par des agriculteurs, des responsables politiques, des techniciens agricoles mais aussi des mangeurs, des associations de parents d'élèves, des professionnels de la santé, etc. Dans un second temps des ateliers participatifs seront organisés autour d'initiatives concrètes mises en œuvre en Cap Sizun et Finistère .

— -
L'association à vos papilles rassemble producteurs et consommateurs et s'attache à développer les circuits courts. Elle vend, en local et en ligne, des produits du Cap Sizun et du Pays Bigouden et a été retenu par la région dans le cadre de l'appel à projet des ateliers Jean Moulin pour lancer une boutique de producteurs. Plus d'informations sur notre site : www.avospapilles.fr

Un collectif, des consommateurs, des producteurs

extrait du site

L'association à vos papilles est animée par une vision résolument optimiste du vivre-ensemble : elle rassemble des producteurs, des artisans et des consommateurs autour de la question d'une alimentation éco-responsable, de qualité, respectueuse des hommes et des femmes qui la produisent.

Le collectif articule ses actions autour de deux volets : la commande de produits locaux en direct des producteurs et artisans, et des événements festifs autour de la table pour favoriser les rencontres et tisser des liens.

L'écologie et la protection de l'environnement étant primordiales, la majorité des produits répond au cahier des charges de l'agriculture biologique et l'intégralité des produits sont cultivés, élaborés, transformés selon des pratiques éco-responsables.

Pour l'association A vos papilles, Damien Roffat

Ateliers d'écriture journalistique
Service Internet et Expression multimédia

La Ville de Brest organise diverses actions pour favoriser le développement de l'écrit public auprès des acteurs locaux (habitants, associations, journaux de quartier, équipements de quartier, agents des services municipaux,...).
Afin de poursuivre la dynamique déjà engagée, nous vous proposons cette série d'ateliers (gratuits) autour de l'écriture. Ces ateliers sont animés par Monique Férec, journaliste, et se dérouleront à la mairie de Brest.
N'hésitez pas, également, à apporter vos supports, vos projets (brève, article, newsletter, billet...), les échanges seront d'autant plus riches.

. N'hésitez pas il reste des places

BA-ba de l'écriture journalistique Jeudi 7 novembre 2019
Si vous écrivez ou souhaitez-vous investir dans l'écriture d'un journal, cet atelier répondra à de nombreuses questions : quelles sont les clés de l'écriture journalistique efficace ?
Quels sont les genres journalistiques ? Quel est le lien entre le fond et la forme ? Comment être percutant sans trahir ?
Exercices pour mettre en valeur vos articles et photos : travail sur les titres, les intertitres, les légendes, les chapeaux.

Ces différents aspects de l'écriture journalistique seront mis en pratique au travers d'exercices ludiques.

Ateliers ouverts à toutes et tous dans le cadre d'un projet d'écrit partagé
Venez avec votre projet d'écrit, vous pourrez travailler directement dessus

Cet atelier aura lieu : De 09h à 12h Salle Belvédère à la Mairie de Brest

Bâtir un journal, un bulletin, une newsletter Jeudi 21 novembre 2019
Vous envisagez la création d'un journal, bulletin, papier ou web ? Dans cet atelier, nous verrons comment définir sa ligne éditoriale, comment trouver ses sources d'information, définir son sommaire (sur quels critères ? proximité, actualités…), comment bien organiser ces informations (maquette simple, taille des articles, des photos…)…

L'atelier aura lieu le : De 9h à 12h Salle du 6ème étage à la Mairie de Brest

Brève et communiqué de presse – Mardi 26 novembre 2019

À l'image de la brève, le communiqué est court et concis. Rédigé par une association, une institution, un service, un groupe, une personne, il est destiné à la presse. Au cours de cet atelier, nous aborderons grâce à des exercices concrets :
• la rédaction,
• la diffusion.

L'atelier aura lieu le : De 14h à 17h Salle Belvédère à la Mairie de Brest

Inscriptions obligatoires
auprès du service Internet et Expression multimédia de la Ville de Brest
Nombre de places limité à 12 personnes
Contact : patricia.ferezou@mairie-brest.fr / 02 98 00 82 24

d'après un mel de Gwenaëlle Goyat, Chargée de mission projet Atlantic Youth Creative Hubs et l'article de l'UBO Open Factory

L'UBO Open Factory et Brest Métropole proposent un atelier de création musicale et de design sonore organisé dans le cadre du projet européen AYCH (Atlantic Youth Creative Hub).

L'événement a lieu sur une soirée et une journée, avec :

vendredi 18 : inauguration du music lab de l'Open Factory, concert(Collectif acoustique brestois)

La mission du MusicLab est de proposer un espace d'expérimentation, dans lequel les usagers amateurs de musique pourront imaginer, fabriquer et tester leurs propres instruments. Ici, il est possible de revisiter des instruments de musique classiques dans le but de les personnaliser ou bien de les adapter en fonction de ses besoins, voire même en inventer de nouveaux. Et cela, en ayant la satisfaction de les avoir fabriqués soi-même à partir des ressources disponibles au sein d'un FabLab (Laboratoire de Fabrication), notamment les machines à commande numérique : découpeuse laser, imprimantes 3D, CNC, Arduino, etc.

Et les possibilités sont nombreuses : https://uboopenfactory.univ-brest.fr/Les-Labs/MusicLab

Samedi 19 : une journée d'ateliers, destiné à tous les curieux de musique

L'UBO Open Factory et Brest Métropole proposent un atelier de création musicale et de design sonore organisé dans le cadre du projet AYCH (Atlantic Youth Creative Hub), qui pour objectif d'accompagner les jeunes dans le développement de leurs projets créatifs et culturels, grâce à un partenariat entre 14 structures européennes.

Pendant la journée, 3 ateliers seront proposés aux participants :

Atelier rythmes : Richard Doak, coordinateur du projet AYCH (Atlantic Youth Creative Hub) pour l'organisation Space dans le Devon (Royaume-Uni) et également spécialisé sur les questions de design sonore et de création musicale, proposera aux jeunes brestois un atelier sur le design sonore, axé sur la rythmique.

Atelier voix : Laetitia Dagorn, créatrice de Locamusic Records, rappeuse, animatrice socioculturelle et ingénieur du son, proposera un atelier d'enregistrement avec son studio d'enregistrement mobile.

Atelier mélodie : Tomi Murovec, fab-manager à UBO Open Factory, coordinateur de MusicLab et musicien, proposera un atelier d'enregistrement et d'expérimentation autour d'instruments de musique acoustiques, électriques, numériques ou analogiques.

À la fin de la journée, les participants auront composé et enregistré un morceau en groupes.

Pas de pré-requis- Gratuit –
Repas du midi offert - 30 places disponibles –

sur inscription : https://form.jotformeu.com/92064682608361

à propos d'Atlantic Youth Creative Hubs

Entrepreneuriat et créativité sont les maîtres mots de Atlantic Youth Creative Hubs, projet inscrit dans le programme européen Interreg Arc Atlantique, dont Brest métropole est partenaire. Ce projet vise au développement d'un modèle innovant pour renforcer l'entrepreneuriat des jeunes, scolarisés ou en recherche d'emploi, dans le domaine des industries culturelles et créatives.

la pagesur le site de Brest

Des retours d'expériences pour nourrir vos programmes !

Afin d'aider les élus et les futurs candidats à préparer leur programme pour la prochaine mandature électorale 2020-2026, BRUDED propose 5 dossiers mensuels spéciaux consacrés aux “Municipales” entre octobre 2019 et février 2020, rassemblant un panel de documents inspirants.

Ce mois-ci, nous vous proposons d'aborder « la dynamique des centres-bourgs ». Cette thématique phare pour le réseau BRUDED a fait l'objet de nombreux retours d'expériences capitalisés et valorisés à travers des documents de mutualisation, des vidéos, des fiches projets, des visites… La thématique est abordée dans tous les aspects transversaux qu'elle recoupe : habitat, commerces, espaces publics, … en lien avec les enjeux majeurs liés à la revitalisation : identité de la collectivité et son cadre environnant, implication des citoyens dans la vie locale, mobilités et accès…

Des documents de mutualisation

Venez ouvrir les portes de imaginaire et enrichir vos pratiques d'animation.
Le conte est un formidable outil pour que petits et grands ouvrent un regard nouveau sur ce qui les entoure.
Cette formation de 2 jours va vous permettre une plongée dans l'imaginaire, les contes populaires de Bretagne, vous donner des clés pour oser vous lancer, le tout dans un décors 100 % nature !
}

Vivre une animation nature et contée.
Les techniques du conte, comment adapter et s'approprier un conte, le rythme de parole, le rythme de la sortie.
Les contes traditionnels de Bretagne : une ressources pour vos animations
Associer le conte avec d'autres approches (artistiques : marionnettes, musique… ou ludique : jouets buissonniers...)
Mise en situation pédagogiques : choix du lieu, choix du conte

OBJECTIFS ET COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES VISÉES
vivre une animation nature et contée : comprendre les bénéfices de l'approche imaginaire
découvrir les techniques du conte : en animation / en balade
utiliser le conte dans la nature en complémentarité avec d'autres approches pédagogique : artistique, ludique...
tester, essayer, se lancer...

PUBLIC
Toutes personnes intéressées : animateur nature, Éduca·teur·trice à l'environnement, anima·teur·trice ou dire·cteur·ctrice d'accueil collectif de mineurs, enseignants...

ÉVALUATION PRÉVUE
Questionnaire de satisfaction.

DURÉE 14H / 2J

DATES 26 - 27 novembre 2019
Botmeur (29)

INTERVENANT·E·S
Youenn Daniel - conteur / animateur à l'Addes de Botmeur

Télécharger la fiche de présentation de la formation :

Dans le cadre de Brest en Communs, le collectif Tiriad organise une "Opération Libre" dans le quartier de Saint-Marc

les 19 et 20 octobre prochain au foyer laïque de Saint-Marc, Brest.

Il s'agit d'une opération participative conviviale, ouverte (habitants, associations, contributeurs...), sur une durée de 48 heures pour libérer un territoire avec cette fois deux fils conducteurs :
l'appropriation de l'espace public
émergence et partage des initiatives locales

Un article repris du site de l'opération quartier libre à St Marc animé par le collectif Tiriad

Vous habitez le quartier de saint-Marc ?

Vous connaissez le quartier de Saint-Marc ?

Vous avez une passion pour l'histoire ou le patrimoine local, la faune ou la flore, (...)

Vous aimez écrire, photographier, faire de la vidéo ou de l'enregistrement sonore (...) ?

Et fabriquer des Communs numériques fait sens pour vous ?

Dans le cadre de Brest en communs , nous vous proposons de participer à une Opération Libre dans le quartier de Saint-Marc.

Venez nous retrouver pendant deux jours sur des temps conviviaux et participatifs pour vivre ensemble le quartier de Saint-Marc avec des échanges croisés, du partage de savoirs et d'informations environnementales, historiques, patrimoniales, géographiques, sociales, culturelles…

Promenades thématiques dans le quartier, ateliers d'échanges de connaissances, production sur internet de contenus, découverte et initiation aux outils libres, recueil de paroles d'habitant.e.s et arbre à idées sont au menu de ces deux journées.

Notre objectif est aussi de trouver collectivement des idées, envies et moyens pour favoriser l'appropriation citoyenne de l'espace public, partager et rendre visible les initiatives et projets locaux dans le quartier de Saint-Marc.

Où ? au Foyer Laïque de Saint-Marc (12 rue Docteur Floch, 29200 Brest), dès 9h00 et en journée continue

Tout se passera là : http://tiriad.org/oplsaintmarc
ressources , participant.e.s...

L'Opération Libre, c'est quoi déjà ?

L'Opération Libre est une rencontre entre les habitant.e.s et acteurs et actrices d'un territoire et les communautés libres numériques locales ou nationales (Wikipédia, OpenStreetMap , Tela Botanica, wiki-brest, etc...).

Il s'agit d'une opération participative conviviale, ouverte à tous (habitants, associations, contributeurs...), sur une durée de 48 heures. Elle vise à valoriser et mieux connaître un quartier, une commune, un territoire en collectant et partageant tous types d'informations allant des initiatives des habitants aux évènements qui s'y déroulent, en passant par sa géographie, son histoire et son patrimoine, sa faune et sa flore, ses services à la population, son activité économique, ses finances, ses projets...

Tous les habitant.e.s et acteurs/actrices du territoire sont invités à venir participer à la collecte et au partage de ces différentes informations. Une fois rassemblées, elles sont diffusées sur Internet pour une consultation et réutilisation libre par tous. L'Opération Libre s'appuie sur des outils et des contenus sous licence libre d'accès sur Internet.

Le programme

Ils ont proposé, c'est programmé ...

Samedi

A partir de 14h00 : Interviews Mémoire de Saint-Marc
A partir de 18h00 : Atelier Minetest ballade sur maquette dématérialisée

Les animations en construction tout au long du week-end :

Ateliers OpenStreetMap : cartographie de l'espace public : équipements, patrimoine, accessibilité handicaps,
Atelier cartographie subjective pour parler "appropriation de l'espace public" : où je vais ou pas, où il se passe des choses ou pas , si oui il s'y passe quoi ? etc
Caravane sonore pour recueillir paroles, témoignages de "Son" Saint-Marc
Saint-Marc en images, récolte photos, pour se représenter collectivement le quartier.
Du noir et blanc à la couleur, évolution d'un quartier en images : cartes postales, prises de vues via mapillary (avant/après)
- Minetest Saint-Marc pour jouer à découvrir le quartier
Arbres à idées pour faire émerger ou/et valoriser les initiatives locales
- Déambulation arborée : cartographie et recensement des arbres remarquables dans l'espace public
- et d'autres en fonction de vos centres d'intérêts...

A vous de compléter la liste... Comment ? En double-cliquant sur cette page vous pouvez proposer vos envies, idées et autres pépites en amont sur cette page !

La monnaie locale du pays de Brest Heol devient aussi numérique, c'est le moment d'adhérer à cette démarche citoyenne innovante au service de la transition économique, écologique et sociale de notre territoire. Heol est un levier destiné à dynamiser le commerce de proximité et les circuits courts, en faveur du maintien et du développement de l'emploi sur le Pays de Brest. Voici le mode d'emploi de la version numérique :

Nous sommes ravis de participer au forum de #Creabibzh #Auray jeudi 17 octobre. Nolwenn, Camille et Yves seront présents pour faire connaitre les activités de l'association.

26 élus et habitants impliqués sur cette question du commerce en centre-bourg de 9 communes ont participé à la visite du 27 sept 2019 qui a permis de présenter deux projets similaires, traités de manière différente : la réouverture de bar-épicerie en cœur de bourg à Séglien et Silfiac. Les élus, Laurent Ganivet et Jean-Michel Le Ray, maire et adjoint de Séglien et Serge Moëlo, maire de Silfiac étaient entourés de Jérémy Lorient, de l'EPB Bretagne et Yannick Mahé du CAUE 56, partenaires privilégiés pour le montage et suivi de ces projets.

Un article repris du site de Bruded, une publication sous licne ce CC by sa

La visite du 27 septembre 2019 a permis de présenter deux projets similaires, traités de manière différente : la réouverture de bar-épicerie en cœur de bourg à Séglien et Silfiac. Les élus, Laurent Ganivet et Jean-Michel Le Ray, maire et adjoint de Séglien et Serge Moëlo, maire de Silfiac étaient entourés de Jérémy Lorient, de l'EPB Bretagne et Yannick Mahé du CAUE 56, partenaires privilégiés pour le montage et suivi de ces projets. 26 élus et habitants impliqués sur cette question du commerce en centre-bourg de 9 communes y ont participé.

Au-delà de la présentation des projets qui font l'objet de page « expériences » bien achalandées, quelques remarques ou questions spécifiques méritent d'être évoquées.

On n'occultera pas les lourdeurs administratives qui parfois découragent : ce genre de projet n'est pas un long fleuve tranquille. Néanmoins, la municipalité est fière aujourd'hui du résultat. C'est un lieu très convivial où l'on se parle, on s'écoute et on échange. Quelle joie de voir de l'animation quotidienne dans notre bourg !

Laurent Ganivet, maire de Séglien

Les délais et impondérables

La réussite d'un tel projet tient surtout au temps consacré à celui-ci et à la ténacité des élus à les supporter : il a fallu plus d'un an d'échanges au sein du groupe de travail dédié à ce projet pour parvenir à finaliser ses contours

Jean-Michel Le Ray, 1er adjoint Séglien

Les délais pour mettre en œuvre ce type de projet (ie. Séglien) sont importants. Il faut bien avoir en tête que le temps du projet pour des élus (calendriers à respecter, délais de consultation des bureaux d'études, maîtres d'œuvre, entreprises, etc.) et les aléas impondérables (délais de chantiers, appels d'offre infructueux…) d'un tel projet sont incontournables…

Yannick Mahé, urbaniste au CAUE 56

Le rôle de l'Etablissemnt ¨Public Foncier Bretagne

L'EPF est intervenu dans les deux communes car les deux opérations comportaient un volet commerce et un volet logement. Jérémy Lorient a expliqué que cette « obligation » pour l'EPF d'accompagner les communes sur des portages financiers à condition d'opération mixte « commerce-logement » sera sans doute revu dans les prochaines années.

À Séglien, l'EPF a assuré la négociation du prix de vente (passé de 105 à 45 K€). Ici, l‘EPF a du opérer un « démembrement » de propriété pour permettre à la commune d'acheter (à l'Euro symbolique) l'usufruit et ainsi engager les travaux de rénovation. À Silfiac, il n'a pas été nécessaire d'effectuer cette opération puisque les travaux menés par les gérants privés étaient moins conséquents (le réaménagement d'un établissement existant et fonctionnel).

L'estimation des prix de vente peut s'appuyer sur celle de Domaines lorsque les communes ont plus de 2000 habitants et que le prix de vente est estimé à plus de 180 K€. Ils ne sont donc pas intervenus ici.

Concurrence entre les communes ?

De nombreuses communes voisines, voire limitrophes ont des équipements de ce type : c'est bien le cas de Séglien et Silfiac. Pour autant, à la question de savoir si cela peut provoquer une forme de concurrence entre communes et services proposés, la réponse est clairement « non ». Cette multitude de commerces est plutôt complémentaire et si des voisins les fréquentent, ce n'est généralement pas au détriment des autres. L'offre dans ces différents commerces n'est pas tout à fait identique > « le monde attire le monde » précise Serge Moëlo, maire de Silfiac.

Le fonctionnement de ces structures : le rôle majeur des gérants…

Le premier critère pour qu'un commerce comme celui-ci fonctionne est la qualité du/des gérants, le second critère est la qualité des gérants, le troisième est la qualité des gérants…

Serge Moëlo, maire de Silfiac

Les élus souhaitant accueillir des commerces en centre-bourg sont parfois tentés de “dérouler le tapis rouge”. Pourtant, afin de s'assurer que l'établissement fonctionne dans la durée, il importe que les futurs gérants s'y impliquent aussi : en y apportant par exemple le financement de travaux, aménagements intérieurs, achat du matériel ou autres. Un montant faible du loyer peut aussi être une incitation pour des gérants > ici les deux communes ont choisi des loyers très faibles (150 ou 200 €) et les gérants se sont fortement impliqués dans les travaux (Silfiac) et/ou les aménagements (Silfiac et Séglien).

On mesure aussi à quel point le travail dans ce genre de commerce, au début en tous cas (plusieurs années…) est chronophage et peu rémunératif : les gérants des deux commerces ne comptent pas leurs heures et ont des revenus extérieurs pour partie. Au bout de 9 mois, ils commencent à pouvoir dégager leurs premiers “vrais” salaires. À noter qu'à Séglien, les gérants peuvent assurer le salaire de l'employée à mi-temps à l'épicerie (ex employée de l'épicerie communale qui a précédé l'ouverture du commerce).

On savait que les débuts seraient durs ; on a donc prévu le coup financièrement : on se donne 1 à 2 ans pour atteindre une situation plus équilibrée

Gérants de Silfiac

Les ventes

Il est difficile pour un commerçant d'ajuster l'offre et la demande, tout particulièrement dans des petits commerces de proximité.

À Séglien, les gérants ont fait le choix d'avoir une gamme de produits très importante, à des prix très concurrentiels. Le revers de la médaille réside dans le fait qu'il y a beaucoup de pertes (certains produits ne sont pas partis depuis leur installation en février…) et que les dates de péremption sont souvent très courtes. Ils ont appris à négocier la liste des produits avec leur distributeur pour avoir des produits plus adaptés aux demandes locales. À Séglien, le débit de pain est très important : « il y aurait de la place pour une ‘vraie' boulangerie »

Nous n'étions pas dans le commerce précédemment et nous apprenons tous les jours à adapter les commandes ; il nous faudra sans doute un an pour les ajuster au mieux. Il demeure encore beaucoup d'idées reçues sur les prix qui sont quasi équivalents aux moyennes surfaces (les marges vont de 4 à 30 % selon les produits) ; on fait beaucoup d'effort sur les prix et les « promos » sur les produits arrivant en date limite de consommation.

Gérants de Séglien

À Silfiac, les gérants ont fait le choix du vrac et bio local avec une plus petite gamme de produits à des prix très concurrentiels. Le prix moyen du panier oscille entre 15 et 30€ et a tendance a augmenter. Ainsi, ils ont choisi de se spécialiser dans une gamme particulière répondant à une forte demande locale. Le gérant étant aussi maraîcher, il vend les produits de sa ferme directement à des prix très intéressants.

Les gérants des deux commercent s'accordent à dire que l'épicerie de « dépannage » n'est pour autant pas très rentable… L'activité du bar est plus intéressante sur le plan de la rentabilité et apporte beaucoup sur la dynamique locale : des rencontres, des échanges, des évènements : c'est un lieu de vie très apprécié. Le revers de la médaille est l'amplitude horaire que cela implique…

On sait quand on ouvre… mais on ferme au départ du dernier client [du bar] : les journées de travail sont longues

La plus grosse difficulté ?

La réponse est unanime… l'amplitude horaire. Mise à part la trêve de midi qui peut être assez conséquente (13h/15h environ), le reste des horaires est long. Les gérants à Silfiac ont tout de même réussi à caler deux semaines de vacances estivales en famille.

Au final, malgré les difficultés, les équipes municipales et les gérants s'accordent pour dire que ces commerces ont très bien démarré, que les habitants sont très satisfaits, que l'ambiance y est très agréable et chaleureuse, qu'il est plaisant d'y travailler ou d'y venir consommer ou passer du temps avec les autres.

Les communes présentes

Laurenan : élus et habitants de l'association « cœur de bourg »
Locunolé, élu et habitant
- Le Juch : habitants membres de la commission « commerce »
- Saint-Aignan : élus
- Malguenac : élus
- Saint-Hilaire-des-Landes, élus et habitants
- Neulliac, élu
- Séglien et Silfiac

En savoir plus

Séglien :

Silfiac :

Pages

S'abonner à Amis du PNR Rance-Emeraude agrégateur - Actu Démocratie participative