2016 année des légumineuses!

2016 année des légumineuses!

Version imprimableEnvoyer par courrielversion PDF

Avertissement :: 

Cet article est publié sous la responsabilité de son auteur et ne saurait engager l'association. Cela permet aux membres de l'association de donner leur avis, d'ouvrir le débat sur des thèmes qui nous sont proches.

Vive les légumineuses !!

Pourquoi voyons nous encore tant de cultures de maïs sur notre territoire ? les associations de producteurs de maïs seraient hostiles à la rotation de culture avec des légumineuses(4 cultures dont une légumineuse) ?
Pourtant les légumineuses ont un rôle à jouer contre le changement climatique : leur qualité de fixatrices de l'azote permet de ne plus utiliser d'intrants chimiques pour leur culture et elles évitent l'érosion des sols .
La luzerne peut être déhydratée et remplace alors le soja dans le régime alimentaire des ruminants, également pour les truies, ou les lapins.Elle transforme en engrais l'azote capté dans l'air en fixant ce fertilisant sur ses racines pour s'en nourrir, elle a en effet des nodosités spécifiques sur ses racines ; de plus elle restructure les sols grâce à son système racinaire développé, et met à disposition du fertilisant pour la plante qui lui succède dans la rotation.
Les agences de l'eau qui constatent la dégradation de la qualité de l'eau à cause des apports chimiques, devraient inciter des partenariats avec les agriculteurs pouvant produire luzernes, ou trèfles sur les bassins versants.
Côté alimentation humaine la FAO, organisation des nations unies pour l'alimentation et l'agriculture, a déclaré 2016 année des légumineuses, et informe des 10 bonnes raisons de manger des légumes secs ; entre autre, ils sont riches en protéines, et sont riches en fer et peuvent donc être un substitut à la viande ; on peut télécharger un document sur le site de la Fao.

Jusqu'au 30 octobre vous pouvez aller voir l'exposition sur les légumineuses, à St Briac.

www.fao.org