Billet d'humeur au retour de la visite des amis au PNR du Golfe de Morbihan.

Billet d'humeur au retour de la visite des amis au PNR du Golfe de Morbihan.

Avertissement :: 

Cet article est publié sous la responsabilité de son auteur et ne saurait engager l'association. Cela permet aux membres de l'association de donner leur avis, d'ouvrir le débat sur des thèmes qui nous sont proches.

Mercredi 19 septembre, tandis que les responsables de CŒUR Emeraude étaient à Paris, pour l’audition auprès du CNPN (Conseil National pour la Protection de la Nature), une délégation des Amis du PNR Vallée de la Rance, Côte d’Emeraude était en visite pour la journée dans le Golfe du Morbihan…

Un moment riche en contacts, en informations pour mesurer combien le chemin pour aboutir à la création du PNR nécessite de la persévérance, et surtout combien ces efforts sont récompensés lorsque le PNR prend forme !

C’est donc une délégation enthousiaste et motivée qui est revenue vers la Vallée de la Rance.

 

La matinée était consacrée à un échange avec l’équipe dirigeante du PNR du Golfe du Morbihan, autour de la création du parc, des priorités de la charte et de sa gouvernance. S’il est apparu que, comme chez nous, la mise sur pied du PNR n’a pas été une mince affaire, que les obstacles étaient nombreux à lever, il faut d’abord retenir qu’à l’instant où le classement du parc a été officialisé le PNR a « changé de galaxie » : les portes se sont ouvertes, les objections se sont faites plus discrètes, les échanges avec les autres PNR se sont multipliés… C’est donc une perspective extrêmement motivante que nous pouvons entrevoir.

Le PNR du Golfe est seulement dans son second plan d’action triennal, et on voit bien à l’exposé des nombreux projets en cours que les objectifs d’innovation, de coordination, d’initiation de futures politiques publiques sont au cœur des réussites déjà constatables. Monsieur le Maire de Séné, venu nous rejoindre en fin de matinée nous a confirmé à l’aide de nouveaux exemples concrets combien l’action du PNR est positive... Le PNR, ce n’est pas seulement des idées… C’est d’abord du concret pour mieux vivre dans le territoire.

Enfin, l’après midi était consacré à la part que prennent le monde associatif, les citoyens, à la réussite du projet. Certes, nous avions pu mesurer depuis le matin combien la démarche diffère entre nos deux PNR : au sud, les élus ont initié, portent le projet, font vivre les actions et associent à leur démarche toutes les forces vives. Au nord, nous sommes depuis le départ dans un processus moins vertical, qui s’appuie sur le travail conjoint des élus et des associations. Néanmoins, nous avons pu constater combien les associations contribuent de manière très forte à la réalisation du projet de PNR.

Toutes ces différences, mais aussi tout ce qui nous est commun apparaîtra dans les comptes-rendus qui suivent. Que leur lecture soit aussi profitable que l’a été ce moment fort auprès de nos amis du Golfe du Morbihan !